François Larose





Full professor or equivalent
Université de Sherbrooke
Canada
Addresses


 

Professional address
Université de Sherbrooke
2500 Boulevard de l'Université
J1K2R1 Sherbrooke
Canada
On the web
Carreer and responsabilities
  Disciplines
  •  Education sciences
  •  Psychology


  •   Research center or department
  •  CRIFPE - Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante
  •  CRIÉSÉ - Centre de recherche sur l'intervention éducative et socioéducative
  •  GRePaFEC - Groupe de recherche Partenariat Famille-École-Communauté
  • Research topics

    Dimensions psychosociales de l'intervention éducative et socioéducative (attitudes et représentations cognitives ou sociales)
    Représentations et pratiques d'utilisation des TIC chez les enseignants en formation ou en exercice ainsi que chez les élèves
    Intervention éducative et socioéducative en milieu socio-économiquement faible
    Facteurs affectant la relation école-famille-communauté et les interactions entre les intervenants concernés


    Category
  • Educational and social inequalities
  • Digital and educational technology
  • Learning and learning disabilities

  • Level (of schooling)
  • primary education
  • lower secondary education
  • upper secondary education

  • Keywords
  • drop out
  • digital technology
  • social psychology
  • partnership
  • parents - family

  • Major publications
    [2014] Making the Unfamiliar Familiar: Social Representations of Teachers about Parental Engagement in an Intervention Program in Quebec : article de revue
    D. Boulanger, F. Larose, N. Grenier, F. Saussez, et Y. Couturier, « Making the Unfamiliar Familiar: Social Representations of Teachers about Parental Engagement in an Intervention Program in Quebec », Procedia - Social and Behavioral Sciences, vol. 116, p. 106‑112, févr. 2014.
     

    This article seeks to identify the social representations (SR) of parental engagement (PE) among teachers participating in a partnership program implemented between 2002 and 2009 in 24 primary schools located in socioeconomically disadvantaged communities in Quebec, Canada. We focus on the content analysis of follow-up interviews carried out among teachers (n=32) in 2008 and the content analysis of the partnership plans (n=124) produced between 2003 and 2009. Our analysis enabled us not only to identify and describe the RS of the PE from a structural point of view, but they also reveal some of the dynamics pertaining to the SR.

    [2013] L’arrimage de l’intervention éducative et socioéducative en contexte de réussite éducative. Empowerment en perspective écosystémique et impact sur l’i : article de revue
    F. Larose, Y. Couturier, J. Bédard, S. J. Larivée, D. Boulanger, et B. Terrisse, « L’arrimage de l’intervention éducative et socioéducative en contexte de réussite éducative. Empowerment en perspective écosystémique et impact sur l’intervention », Nouveaux c@hiers de la recherche en éducation, vol. 16, no 1, p. 24, 2013.
    [2011] Critique des fondements et usages de l’écosystémie dans le domaine du partenariat école-famille-communauté : application d’une perspective contextuell : article de revue
    D. Boulanger, F. Larose, S. J. Larivée, Y. Couturier, C. Mérini, F. Blain, V. Cusson, D. Moreau, et N. Grenier, « Critique des fondements et usages de l’écosystémie dans le domaine du partenariat école-famille-communauté : application d’une perspective contextuelle et socioculturelle dans le cadre du programme Famille, école, communauté, réussir ensemble », Service social, vol. 57, no 2, p. 129, 2011.
     

    Cet article s’inscrit au coeur du débat sur la nature du partenariat école-famille-communauté et sur ses logiques sous-jacentes. Nous y contribuons en questionnant les fondements et les usages de l’écosystémie qui est, en principe, à la base des pratiques collaboratives et de l’engagement parental. En situant l’écosystémie au regard de la notion de métathéorie, nous inscrirons les pratiques collaboratives sur un continuum qui reflète la nature et le degré d’interaction entre les acteurs. Nous prenons position au chapitre du partenariat école-famille-communauté en adoptant une perspective écosystémique d’orientations contextuelle et socioculturelle. Nous nous appuierons sur le programme Famille, école, communauté, réussir ensemble (FECRE), mis en oeuvre au Québec entre 2002 et 2009, pour illustrer l’actualisation d’une telle logique écosystémique dans le cadre de pratiques collaboratives ainsi que de l’engagement parental.