TEAM COOPERATION TO FIGHT EARLY SCHOOL LEAVING

Accueil > Outils de formation

vendredi 6 octobre 2017, par , Lathuiliere Florent

P r é s e n t a t i o n

Présentation

Comment garder un élève
quand on a déjà tout essayé ?

Comment partager les informations
sur sa situation ? Et lesquelles ?

Comment échanger collectivement
pour mieux coopérer ?


Voici autant de questions que se posent les professionnels lorsqu’ils travaillent en équipe pour prévenir le décrochage scolaire.

Pour y répondre et trouver la meilleure solution possible pour le jeune, ils doivent conjuguer les visions qu’ils ont de l’élève, de leur mission, de leur métier avec celles des autres membres du collectif de travail. Ils doivent travailler en intermétier. Ce travail entre professionnels de métiers différents ne va cependant pas de soi surtout lorsque l’on est confronté à l’urgence de l’action. Le travail collectif requiert de la formation.

C’est dans ce but qu’a été conçue la plateforme TITAction : soutenir l’action collaborative des professionnels de l’éducation pour la prévention du décrochage

L’ambition de TITAction n’est donc pas de répondre aux questions que se posent les professionnels sur les actions à mener ; les solutions se trouvent la plupart du temps au sein des collectifs, au plus près de l’élève. TITAction n’est pas un catalogue de bonnes pratiques qui guideraient la mise en place d’actions de prévention.

L’ambition de la plateforme de videoformation TITAction est de fournir aux acteurs et principalement à leurs formateurs des clés, des espaces de réflexion, des leviers pour parvenir à trouver ces solutions au sein du groupe.

C’est ainsi au milieu de travail lui-même, au collectif, que s’intéresse TITAction.

Ce soutien au collectif passe par l’observation, l’analyse de ce qui se passe, ce qui se joue dans la relation entre les différents acteurs mais aussi par une meilleure compréhension de pourquoi ils agissent (ou pas) ainsi. Cette observation et cette explicitation filmées du travail réel des collectifs de travail permet de ramener le réel en formation et de créer des espaces de discussion, de controverse professionnelle.

C’est en s’interrogeant sur les pratiques, sur les raison d’agir des professionnels que la formation génère une capacité à s’emparer des problèmes de métier et à imaginer des solutions alternatives.


Génèse de la plateforme TITACTION

Bénédicte Touchard

Ergonome
Ifé/Ens Lyon


Pourquoi utiliser la vidéo en formation

Simon Flandin

Post-doctorant
Université de Genève


UN OUTIL POUR LE TRAVAIL COLLABORATIF ET LE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL

Urska Stremfel

Chercheur en Sciences Politiques, Responsable de la base de données scientifique de TITA
Educational Research Institute (slovenia)


Accéder aux vidéos
Accéder aux scénarios de formation

++++ V i d é o s

Vidéos

++++ F o r m a t i o n

Formation ( en construction )

La plateforme TITAction propose une aide aux professionnels de la formation pour les outiller dans leurs actions auprès des collectifs de travail qui œuvrent dans des établissements scolaires pour prévenir le décrochage scolaire.

Dans les collectifs de travail, les professionnels soulèvent un certain nombre de questions récurrentes qui ralentissent ou entravent la réflexion et l’action.
En formation, il est possible de les traiter en utilisant des scénarios conçus à partir des ressources de la plateforme TITAction.
Ces scénarios de formation ont pour ambition d’accompagner les processus de transformation de l’activité collaborative et de contribuer au développement professionnel des acteurs.

Les scénarios proposés permettent aux acteurs de s’interroger sur leur activité et de les transformer.
L’usage de la vidéo en formation permet aux formés de se reconnaître dans l’activité d’autrui, de comparer leur activité en l’interrogeant et ainsi de se projeter dans d’autres activités redéployées, recomposées et enrichies.
Il s’agit ainsi de repérer, discuter, construire et reconfigurer des pratiques viables compte tenu des contextes de travail collectif en établissement. Pour que ces scénarisations des ressources vidéo permettent ces transformations professionnelles, elles requièrent une posture éthique particulière. Ces ressources sont des fragments d’activité réelle Cet usage nécessite des précautions éthiques incontournables, un accompagnement dans l’observation. Les analyses doivent dépersonnaliser l’activité professionnelle, dépsychologiser et éviter le jugement pour montrer les aspects les plus génériques de l’activité collective.

Utiliser TITACTION en formation

Anne-Marie Benhayoun

Formatrice
Ifé/Ens Lyon